lundi 30 janvier 2012

Appelez-moi maître

Bien le bonsoir!

J'ai laissé s'écouler quelques jours avant d'écrire à nouveau sur le blogue. Je trouvais que je n'avais pas assez de trucs intéressants à vous partager. Pas de petites histoires croustillantes et rocambolesques, donc pas de publications. Heureusement que je ne vis pas des histoires incroyables tous les jours, sinon ma vie ne serait aucunement reposante!

Pour en revenir au titre de mon message, oui, vous devez pouvez m'appeler maître. Pas pour une seule raison, non, non, mais bien pour deux! 

La première est relative au Taekwondo. Jeudi, pendant mon cours de combat, mon instructeur est venu me demander si je voulais faire partie de la table des juges au prochain examen de ceintures noires et grades supérieurs. Quel honneur c'est, pour moi! Je passe maintenant derrière la table de ceux qui jugent et qui cherchent tous les défauts des évalués! Mouahahaha (rire diabolique!) 

Je ne suis pas si machiavélique que ça... Sincèrement, ça me fait extrêmement plaisir de prendre part à cet examen en tant que juge. Je suis, entre autres, rendue là dans mon sport. Je m'implique beaucoup au club et suis ceinture noire quatrième dan. Partout dans le monde, sauf au Canada, un athlète ceinture noire quatrième dan est un maître. Au Cacada *tousse tousse, pardon!* Canada, il faut être ceinture noire cinquième dan. Pfffft! Rendez-vous dans 2 ans pour obtenir ma cinquième dan! Puisque que démocratiquement parlant la majorité l'emporte, je me range aux côtés de tous les autres pays du monde et me considère comme un maître.

(C'est à ce moment que vous opinez du chef pour faire comme si j'avais raison.)


La deuxième raison concerne la suppléance. 

Vous savez, en France, l'enseignant est appelé maître. Et est considéré comme tel. J'ai fait un stage à Paris, alors j'ai pu constater certaines différences dans l'interaction maître-élèves entre la France et le Québec.

Aujourd'hui, mes deux périodes de suppléance se sont très bien déroulées, alors j'ai décrété que je pouvais m'appeler maître. J'ai demandé aux élèves d'en faire autant, mais ils m'ont tiré des avions en papier et des morceaux de gomme à effacer.


Pour en revenir à mes suppléances, j'étais très contente de mes périodes. Habituellement, cette école est plus difficile, alors je trouve ça juste vraiment super que ça ait bien été. 

Les élèves étaient tellement gentils et autonomes que j'aurais pu être absente de la classe et ils auraient très bien fonctionné sans ma présence. 

Ça allait tellement bien que le temps passait trop lentement. Pas de gestion de crise à faire, pas d'intervention, pas de questions auxquelles répondre, je me suis sentie bien vite inutile. N'allez pas croire que je me plains, ça fait du bien d'avoir des petits répits de temps en temps! 

En me promenant parmi les équipes d'élèves pour les «surveiller», j'ai pu en profiter pour griffonner sur une feuille lignée mes pensées, mes idées pour le blogue, ma liste d'achats à faire en après-midi, etc. Si, si, c'est vrai! 

Les élèves étaient trop cutes. Un jeune homme en troisième secondaire m'a dit que mon regard le troublait. Preuve irrévocable de mon pouvoir de maître. Et des filles en quatrième secondaire m'ont posé des questions sur mon emploi, à savoir si j'aimais ça, comment fonctionnait la suppléance, etc. 

J'ai eu mon après-midi libre, alors j'ai pu faire quelques commissions. Je suis passée chez Réno Dépôt avec ma génitrice (coucou maman, oui je parle de toi!) pour acheter une toile qui irait au-dessus de mon lit. (Tsé en attendant de faire mes propres toiles, comme mentionné dans mes résolutions pour 2012.) Je suis aussi allée à la bibliothèque renouveler l'emprunt de mon roman Le Comte de Monte-Cristo pour la sixième fois. J'espère que ce sera la dernière. J'achève, il ne me reste que 300 pages. 

Je suis aussi repassée par le Vita vie au naturel pour me procurer d'autres croustilles de bananes plantain (wahou plaisir coupable) et un mélange de granola, fruits séchés et noix. Le tout super soldé encore. Ça a coûté quelque chose comme 1,50$ chacun. 


J'ai aussi acheté un bloc de tempeh aux algues. Quelqu'un a déjà goûté cette sorte? C'est bien?

Je me suis aussi procuré la crème de riz pour cuisiner. Normalement, j'achète la crème de soya de la marque Belsoy, mais quand j'ai vu ces petits contenants, je n'ai pas su résister à l'envie de les essayer. 


À mon retour, j'ai fait ma séance d'entraînement habituelle. Cette résolution-là, au moins, je la tiens! Je vais au gym minimum trois fois par semaine. 

Après ça, je me suis préparé un souper de maître! (Ben quoi, il faut rester dans la thématique!) C'est depuis mai 2006, soit la première fois que j'ai goûté au poisson mahi-mahi à Walt Disney World, que j'ai envie de le cuisiner. Figurez-vous que la semaine dernière, le mahi-mahi était en spécial. J'en ai acheté 4 filets. J'ai utilisé le premier ce soir pour essayer une recette de mahi-mahi aux agrumes. 


(À défaut de m'appeler maître, vous pouvez m'interpeller par princesse. C'est tout comme. Voir la photo ci-haut pour la preuve de mon titre.) Les deux photos ont été prises à Disney il y a 5 ans et demi. Boy, cinq ans? Le temps passe vite! 



Pour en revenir à mon mahi-mahi, j'ai trouvé plusieurs recettes sur Internet qui me plaisent. Heureusement que j'ai acheté 4 filets, car je vais pouvoir toutes les essayer. L'heureuse élue de ce soir provient du site Recettes québécoises



Mahi-mahi au parfum d'orange
Rendement : 1 portion

Ingrédients

  • Huile d'olive
  • 1 filet de mahi-mahi
  • Sel et poivre, au goût
  • 1/4 de tasse de jus d'orange
  • 1/2 c. à soupe de cassonade 
  • 1 c. à soupe de zeste d'orange
  • 1 orange défaite en suprêmes
  • 1 c. à soupe de basilic fraid

Préparation

  1. Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Assaisonner le filet et le faire cuire 3 ou 4 minutes par côté ou jusqu’à ce que la chair du poisson se défasse facilement à la fourchette. Retirer et réserver au chaud.
  2. Dans la même poêle, ajouter les autres ingrédients sauf les suprêmes d’orange et le basilic. Faire cuire 3 minutes en remuant.
  3. À la fin de la cuisson, incorporer les suprêmes d’orange. Assaisonner au goût et ajouter le basilic. Napper le filet de mahi-mahi de sauce. 


J'ai bien aimé le goût sucré de l'orange mélangé à celui du poisson. Pour ceux qui n'aiment pas trop le poisson, le mahi-mahi est un choix idéal pour commencer et s'habituer au goût. Le goût du poisson n'est pas très prononcé et sa texture se situe entre celle d'un poisson blanc et celle du poulet.  



J'ai accompagné mon filet de lanières de poivron vert et de champignons légèrement sautés et assaisonnés de basilic. J'ai fait cuire mon riz basmati à grains entiers dans du bouillon de légumes, deux gousses d'ail, un oignon et du basilic. Très simple, mais très bon. Le riz et moi, on vit une histoire d'amour depuis toujours.

Comme dessert, pour combler ma dent sucrée, j'ai mangé un beigne à la citrouille que j'ai nappé de beurre d'arachide au chocolat noir. 



Je suis déçue de ce beurre d'arachide. J'en avais déjà acheté une fois par le passé, mais je ne devais pas m'en souvenir quand j'ai pris ce pot à l'épicerie. L'aimez-vous? Personnellement, je trouve que le goût rappelle celui de la pâte à modeler au chocolat...



Ne le niez pas! Tout le monde a déjà goûté à la pâte à modeler au chocolat!

Pour finir mon pot, je crois que je vais faire des muffins fourrés à ce beurre d'arachide. J'ai l'impression que ça passera mieux ainsi.

Ce n'est pas la première fois que je suis déçue par la marque MaraNatha... je vais cesser d'acheter leur beurre de noix, tout simplement. 

Allez hop, au dodo! J'ai deux autres périodes de suppléance demain matin.

Bonne nuit!

17 commentaires:

  1. Pour une fille qui avait rien à raconter, t'étais volubile hier soir!! loll

    Et bien de maître à maître, je te dis félicitations pour ton nouveau rôle de juge. Bon moi je suis loin d'être maître d'un art martial, même une mouche arriverait probablement à me mettre KO, c'est plutôt mon diplome de maîtrise qui me donne ce titre. D'ailleur, ça me fait penser à quelques années plus tôt, il y avait un post-doc au labo qui était plus qu'imbue de sa personne qui me dit un jour que je dois l'appeler docteur (ayant un doctorat bien sûr), je lui ai dit ok à condition qu'il m'appelle maître!! Ça a une connotation pas mal plus forte ce terme, non? C'est drôle mais il m'a fichu la paix!

    J'aime beaucoup ta recette de poisson, je la note à l'instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha tu as bien fait de lui demander de t'appeler maître, ça a dû lui en boucher un coin! Moi, je ne dis ça que pour rigoler, mais je crois que tu avais saisi :)

      Supprimer
    2. Bien sûr que j'ai compris... maître! loll

      Supprimer
  2. Pâte à modeler au chocolat, tu me fais mourir de rire lol :) Je ne savais même pas que ça existait Maître :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, ça existe! Il y a d'autres parfums aussi!

      Supprimer
  3. En tout cas, moi je ne conteste pas: Mlle Maître! Après tout, tu es ceinture noire au taekwondo, je préfère ne pas m'obstiner ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais goûté la pâte à modeler au chocolat. Ça doit être parce que je ne suis pas maître (ou qu'à moitié, je ne suis que prof)! J'aime bien ta recette de mahi-mahi, elle a l'air bien parfumée!

    RépondreSupprimer
  5. Tu essaieras la pâte à modeler au raisin c'est ben mieux ;)
    Miam Miam Miam, ton poisson me semble exquis!
    Merci Maître :)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'achète pas le MaraNatha sauf exceptions, car c'est plus cher que mes marques habituelles...

    J'achète parfois le tempeh aux algues, mais en toute honnêteté, je trouve que tous ces tempehs non marinés goûtent la même chose. C'est la marinade qui compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que je ne vais pas manger mon tempeh sans assaisonnement. Que me recommandes-tu pour celui aux algues, même s'il goûte pas mal la même chose que les autres?

      Supprimer
    2. Bonne question. Voici quelques idées :

      1. Tu le sors du congélateur et tu le fais pocher dans l'eau 10 minutes. Puis tu le fais mariner dans quelque chose de goûteux pendant une heure, avant de cuire au four ou à la poêle.

      2. Une recette de tempeh simple où le goût du tempeh est bien présent : http://www.une-vie-saine.com/2010/10/tempt-eh.html

      3. Une recette de pâtes que je conseille à tous ceux qui apprivoisent le tempeh, car le goût n'est pas trop fort : http://www.food.com/recipe/spicy-tempeh-and-broccoli-rabe-with-rotelle-316836

      4. Il me semble avoir vu une recette de tempeh en croûte sur Soya et chocolat.

      Supprimer
    3. Merci pour tes suggestions! C'est vrai pour la recette sur Soya et Chocolat, j'avais vraiment envie de l'essayer. Et pourquoi pas des pâtes, aussi?

      Supprimer
  7. hahaha! ouien pour une filles qui n'avait rien a raconter ho la la! ça m'a bien pris 10 minutes pour lire ton billet hihihi! Tu prends les blagues j'espère maintenant que tu es maitre ?? :OP

    Ton poisson à l'air vraiment bon, ce sera le prochain que j'essayerai (on n'aime pas le poisson ici, on commence à en manger autre qu'en sushi).

    Maitre.. Princesse on rit plus hihihi! Walt Disney est un des voyages qui m'a le plus plût.

    Plasticine au chocolat *heee! j'en ai jamais mangé hihihi! Bah! peut-être quand j'étais petite mais c'était la bonne vieille play doh sans odeur :OP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je prends les blagues! Mes articles sont parsemés de petites blagues... bah j'essaie d'être drôle, du moins! Jamais je ne voudrais qu'on m'appelle maître dans la «vraie» vie haha!

      Supprimer
  8. Par chance que tu manques parfois d'inspiration hi!hi! Disons que ton billet est très varié!!

    Moi, je me serais bien invitée à goûter à ton repas de poisson, ça avait l'air délicieux.

    Chanceuse d'avoir eu de belles suppléances et même un peu de temps pour toi à travers tout ça!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha quand j'ai de l'inspiration, je suis difficilement arrêtable! J'ai bien dû prendre minimum 1h pour rédiger ce billet (l'écrire, choisir les photos, le corriger et le modifier). Moi, perfectionniste? Nah... ;)

      Supprimer
  9. Moi j'aime mieux t'appeler la jolie maîtresse d'école!

    Jo-Ann

    RépondreSupprimer